30 septembre 2017

Prêts commerciaux aux US: hausse annuelle de 16,9 % au troisième trimestre

Post by :

Category: Immobilier


Selon CBRE, les marchés des prêts immobiliers commerciaux sont restés à la hausse au troisième trimestre 2017, avec une hausse des cours des actions, une volatilité limitée et un resserrement des spreads.

L’indice CBRE Lending Momentum Index, qui suit le rythme de la conclusion de prêts commerciaux aux États-Unis, a légèrement reculé par rapport au trimestre précédent, chutant de 4,7 % au troisième trimestre de 2017 pour s’établir à 226. Malgré cette baisse, le volume des prêts du troisième trimestre de 2017 est demeuré en hausse de 16,9 % par rapport à l’exercice précédent. Bien que le volume global des transactions de vente s’assouplit, les niveaux élevés des prêts arrivant à échéance créent une demande de refinancement.

Les conduits CMBS ont poursuivi leur ascension en tant que premier prêteur, devançant tous les autres grands prêteurs au troisième trimestre de 2017. Les activités d’émission de titres adossés à des créances hypothécaires canadiens adossés à des créances hypothécaires résidentielles ont représenté 36 % (27,9 milliards de dollars) des prêts non liés à des organismes au troisième trimestre, ce qui correspond à leur part de marché au deuxième trimestre et à une hausse de 45,3 % d’un exercice à l’autre (19,2 milliards de dollars au troisième trimestre de 2016). Cette augmentation a porté les émissions depuis le début de l’exercice à 66,6 milliards de dollars, soit bien avant le rythme de 49,9 milliards de dollars enregistré en 2016. Les émissions de titres adossés à des créances hypothécaires canadiens ont été favorisées par la stabilité des prix et la formation réussie de capital pour satisfaire aux exigences des prêteurs en matière de rétention du risque.

Les sociétés d’assurance-vie ont maintenu leur position de deuxième groupe de prêts le plus populaire au troisième trimestre, demeurant une source stable de financement pour les prêts à faible levier financier. Elles représentaient un peu plus de 24 % des cessions de prêts commerciaux non liés à des organismes au troisième trimestre, ce qui est conforme à leur part du deuxième trimestre et en légère hausse d’un exercice à l’autre.

« Les achats d’argent et les activités de refinancement au cours du troisième trimestre sont demeurés robustes comparativement aux niveaux enregistrés l’an dernier. Le récent resserrement des spreads est un signe prometteur que la liquidité restera favorable et les taux hypothécaires resteront relativement bas, malgré la volatilité des différents indices », a déclaré Brian Stoffers, Président Global, Dette et Financements Structurés, CBRE Capital Markets.

Les montages bancaires ont stagné au troisième trimestre, représentant 18 % du volume des prêts, bien en deçà de leur part de 49 % il y a un an. Les banques ont été de plus en plus prudentes dans la souscription de leurs prêts, en particulier dans le domaine de la construction et des opérations transitoires.

La catégorie « Autres » prêteurs, qui comprend les FPI, les prêteurs privés, les caisses de retraite et les sociétés de financement, a représenté 20,8 % du volume des prêts au troisième trimestre, maintenant ainsi sa part du volume des prêts non liés aux organismes de placement collectif d’une année à l’autre.

Want to say something? Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *