8 novembre 2017

Hausse des mises en chantier d’habitations en octobre, la construction de logements collectifs s’intensifie

Post by :

Category: Immobilier


Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement, le rythme annuel des mises en chantier a grimpé en octobre, le rythme des nouvelles constructions dans la région de Vancouver ayant atteint un sommet sur 12 mois.

L’agence de logement a déclaré mercredi que les mises en chantier pour le mois a été d’un taux annuel corrigé des variations saisonnières de 222 771 unités en Octobre, en hausse par rapport à 219 293 unités en Septembre.

Le rythme annualisé des mises en chantier urbaines a augmenté de 2,5 % en octobre pour atteindre 205 935 unités, ce qui s’est traduit par un bond de 12,5 % des mises en chantier à 149 593 unités. Les mises en chantier de maisons individuelles en milieu urbain ont chuté de 17,1 % pour s’établir à 56 342 unités.

Vancouver, le rythme annuel des mises en chantier a presque doublé, passant de 18 116 en septembre à 34 850. Les mises en chantier de logements collectifs ont bondi à 30 384 contre 12 864, tandis que les mises en chantier de maisons individuelles à Vancouver ont chuté de 5 252 à 4 466.

Toutefois, Toronto a vu le taux annuel de mises en chantier s’établir à 35 299 contre 28 049 en septembre, alors que les catégories des logements collectifs et des maisons individuelles isolées ont diminué.

L’augmentation globale du nombre de mises en chantier est attribuable au ralentissement du marché de la revente des maisons cette année, comparativement au rythme fébrile du printemps.

« Nous continuons de nous attendre à une modération des démarrages à l’échelle nationale au cours de la prochaine année, ce qui serait plus conforme à ce que nous constatons du côté de la revente », a écrit l’économiste de la Banque Royale Josh Nye dans le rapport.

« La combinaison des changements de politique, y compris les mesures qui entreront en vigueur en janvier, et la hausse des taux d’intérêt devrait entraîner un refroidissement soutenu des ventes de maisons existantes et une moindre pression sur les prix.

Les mises en chantier en milieu rural ont été estimées à un taux annuel désaisonnalisé de 16 836 unités.

La moyenne mobile sur six mois des taux mensuels annuels désaisonnalisés des mises en chantier a été de 216 770 unités en octobre, comparativement à 215 153 unités en septembre.

Les chiffres sur les mises en chantier ont été fournis par Statistique Canada, qui a indiqué que les permis de bâtir avaient augmenté en septembre.

Il a déclaré que les municipalités canadiennes ont délivré des permis de bâtir d’une valeur de 7,9 milliards de dollars en septembre, une baisse de 1,7 % dans le secteur résidentiel ayant été plus que compensée par une hausse de 13,9 % dans le secteur non résidentiel.

Want to say something? Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *