Défiscalisation immobilière : La SCPI

L’investissement immobilier prend de plus en plus de propension considérable surtout grâce aux nombreux avantages qu’il offre, principalement d’ordre fiscal. En effet, depuis quelques années, le gouvernement ne cesse d’améliorer le dispositif législatif à travers les différentes lois de défiscalisation.

Ce dispositif de défiscalisation favorise aussi bien l’État d’un côté et les investisseurs de l’autre qui en investissant dans l’immobilier payent moins d’impôts. Ce nouvel environnement a fait naître de l’engouement vers ce secteur d’activité avec l’apparition de nouvelles structures spécialisées telles que la SCPI dans la gestion des actifs en lieu et place des investisseurs.

Qu’est-ce c’est que la SCPI ?

Couramment appelée « Pierre papier », la SCPI (Société civile de placement immobilier) est une société dont l’objet principal est l’achat et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif à long terme. Cette société de gestion se charge de collecter de l’argent auprès des particuliers, de les investir dans le domaine immobilier et de redistribuer les loyers perçus aux associés au prorata des parts investies. Depuis 2010, les Sociétés civiles de placement immobilier ont vu leur cote de popularité grimpée auprès des épargnants compte tenu de leurs taux de rendement très élevés.

Avant de se lancer dans ce type d’investissement, il importe de bien maitriser le domaine afin de faire le meilleur placement possible. Ainsi, on note deux formes de Société civile de placement immobilier à savoir la SCIP à capital fixe et la SCIP à capital variable.

La SCPI à capital fixe

La SCPI à capital fixe est une société civile de placement immobilier dont le montant des souscriptions est fixé à l’avance. Dès que cette valeur du capital est atteinte, la SCPI peut, si le besoin se fait sentir, recourir à d’autres souscriptions de capital.

La SCPI à capital variable

Contrairement à la SCPI à capital fixe, la SCPI à capital variable admet à tout moment de nouvelles souscriptions. Le prix de souscription est déterminé à l’avance par cette société de gestion. Le prix de vente des parts est aussi déterminé par la SCPI.

Comment investir dans une SCPI ?

L’investissement dans une SCPI ne nécessite pas forcément la mobilisation d’une forte somme d’argent. Voici donc comment procéder.

La souscription à un emprunt

Si le marché de la SCPI vous intéresse et que vous ne disposez pas d’argent, vous pouvez acheter des parts auprès d’une SCPI à crédit. Cette possibilité vous offre deux avantages :

  • Les revenus fonciers serviront à payer une partie du crédit ;
  • Les intérêts de l’emprunt seront déduits de votre revenu imposable.

L’achat en nue-propriété

Si vous avez un patrimoine important, vous avez donc la possibilité d’acheter la nue-propriété de parts de SCPI et céder de façon temporaire l’usufruit à un autre investisseur. Ainsi, vous n’aurez pas à payer ni impôt de solidarité sur la fortune ni impôt sur le revenu au cours de cette période de cession.